Sélectionner une page

A propos de l’artiste

Laetitia Sam est née le 1er octobre 1993 à Berne, dans une famille d’origine suisse et autrichienne. Elle est élevée dans la région de Neuchâtel. Sa famille a toujours baigné dans la musique et elle suivi tout naturellement le pas.

Sa tessiture de voix exceptionnelle, à la fois chaude et puissante, lui permet de réaliser des participations dans une large gamme de styles liés au rap et au R&B. « My Soldier » avec Vilo ou « Thank you » illustrent bien cette aisance.

Après la sortie de son morceau « No », elle touche un large public en Inde, ce qui lui vaut même un article sur le site de CelebrityBorn aux côtés de Celeste Buckingham et Tina Turner.

Ce talent l’amène tout naturellement à réaliser un autre single « Opportunity » qui sort en décembre 2017. Il est agrémenté d’un clip fort en visuel car il a été tourné à Dubaï.

Entourée d’une professeure de chant lyrique (Aurélie) et d’un ingénieur du son (Jay) qui ont plusieurs années d’expérience dans le milieu musical, ils mettent tout en œuvre afin de faire décoller la carrière de cette artiste.

En 2018, sa carrière commence à démarrer. Des médias locaux tels que (Canal Alpha, Rouge TV, La Télé, TVM3 et Tor) diffusent les différents clips de la chanteuse. Le premier lui consacre même un reportage d’une vingtaine de minutes sur son parcours déjà bien entamé). Cette visibilité soudaine lui vaut également différents articles dans la presse française et sénégalaise. (Schoolarena et Dakarbanlieues). Elle découvre qu’une grande partie de son public est issue du Sénégal. D’ailleurs, l’une des radios principales de Dakar lui accorde un interview exclusif en novembre 2018.

La « self-made woman » (cf ; school arena), se consacre également à terminer un morceau écrit deux ans auparavant. Sa sortie est prévue pour le 18 décembre 2018.

En fin d’année, après plusieurs rencontres importantes dont l’une avec Tarik Hamiche, créateur du blog  « Producteurs et artistes à succès », cette dernière marque un tournant pour sa carrière musicale. L’artiste suisse enregistre en studio des sons beaucoup plus afro, urbain et pop.

Le grand changement pour 2019 est dans le choix de la langue de ses prochains morceaux : le français.

Facebook
Twitter
YouTube
Pinterest
LinkedIn
Instagram